Contexte : certaines molécules néfastes (appelées AGE & ALE) dérivées des sucres ou des lipides s’accumulent au cours du temps dans notre organisme et entrainent le vieillissement du corps humain.

 

Les AGE (Advanced Glycation Endproducts) sont des modifications de protéines induites par des composés issus du métabolisme oxydatif des glucides fortement impliquées dans le vieillissement, notamment cutané, et dans certaines pathologies associées comme les complications liées au diabète.

Les ALE (Advanced Lipid Peroxidation Endproducts) sont aussi des modifications de protéines formées par réaction avec des composés issus de la dégradation des acides gras polyinsaturés, et sont impliquées dans l’aggravation de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer et Parkinson.

Compte tenu des conséquences pathologiques très graves, le développement de molécules inhibant ou atténuant la formation d’AGE et d’ALE est d’un intérêt considérable. Aucune molécule efficace prévenant la formation d’AGE ET d’ALE n’avait été développée jusqu’à présent.

Pharm’Aging est donc la seule société à pouvoir proposer un actif capable d’agir sur ces deux processus du vieillissement tout en ayant une action anti-oxydant. Son actif est donc le seul capable d’avoir une triple action pour prévenir le vieillissement cutané, en agissant comme un vrai bouclier anti-âge contre les effets néfastes du temps.